En décembre 2010, alors qu’un groupe de squatteurs s’installe dans un immeuble abandonné à Paris, Kouka décide de créer la première armée de guerriers Bantus – il peint 77 Bantus sur l’ensemble des fenêtres de l’immeuble (>> photos). Plus tard, l’immeuble est racheté et va être transformé en Hôtel 5 étoiles, le sort des Guerriers est joué. Certaines fenêtres sont vendues au profit d’associations caritatives. Les autres avec le soutien de la fondation Montresso* sont démontées et destinées à une nouvelle vie… Témoignage d’une œuvre éphémère et monumentale, l’installation du guerrier Bantu a premièrement été exposée durant la Biennale de Dakar sur l’île de Gorée (>> photos). Continuant son chemin, tel un symbol du retour en terre Africaine de cette communauté, touchant ainsi au sujet si actuel de la migration des peuples mais aussi à celui de la fraternité, Kouka présente son installation en exposition permanente devant l'Espace de la Fondation Montresso* au Maroc. Pas de race, ni d’unité culturelle, physique ou sociale…simplement BANTUS*. Cette fenêtre ouverte est un symbole de liberté sur un monde meilleur.